25 octobre 2009

Panna cotta


Je cherchais depuis un moment LA recette de panna cotta qui me plairait vraiment... et j'ai trouvé sur le site "la cuisine de Mercotte" une super recette. J'ai adoré et je n'étais pas la seule à l'apprécier!!
Cette version est avec du chocolat blanc. Mais attention: il faut prendre du chocolat de couverture ivoire, le chocolat blanc du commerce étant apparemment trop sucré. Le chocolat de couverture peut se trouver à Métro, chez G. Detou (58 r Tiquetonne, Paris 2ème). Sinon, d'après Mercotte, il faut prendre du chocolat blanc Valrhona.

J'avais fait 2 versions: dans la moitié des verrines, il y avait un fond de confiture framboise et dans l'autre moitié, de la lemon curd. De plus j'avais parfumé ma crème avec de la vanille...

Voici la recette:
125g de chocolat de couverture Ivoire
350g de crème fleurette (dans la recette de Mercotte: 200g de crème et 150 de lait)
1 feuille de gélatine soit 2gr
Vanille

Mettre la gélatine à ramollir dans l'eau froide. Faire fondre doucement le chocolat au bain marie.
Faire chauffer 150 de crème avec la vanille et y faire fondre la gélatine bien essorée. Verser sur le chocolat blanc fondu. Ajouter le reste de crème fleurette et bien lisser au fouet ou au mixeur (sans incorporer d'air dans la préparation).

Verser dans la verrine et laisser prendre minimum 6h (il est préférable de les faire la veille).


La recette de Mercotte, au café, est disponible







5 commentaires:

Saveurs et Gourmandises a dit…

Une recette que je note. J'adore et les pana cottas et le chocolat blanc.
A bientôt.

Mercotte a dit…

Hihi l'Ivoire EST le chocolat blanc de valrhona !! contente que tu aies apprécié cette panna cotta je la décline à tous les parfums dep

Dave a dit…

Et si tu cherches la recette aux fruits, je l'ai mise là: http://www.daveblog.ch/archive/2009/10/26/ma-panna-cotta-creme-des-desserts.html

Aux délices des gourmets a dit…

je ne suis pas une fan de chocolat blanc, mais en voyant ta pana cotta ça me donne envie d'essayer
à bientôt

mamie caillou a dit…

pana cotta toujours et encore !